mardi 18 avril 2017

Espagne / Sant Cristòfol


Espagne.

Cachet commémoratif de la XXXIIIe Exposition Philatélique de Vilanova i La Geltrú avec l'image du phare de Sant Cristòfol [1].
Commémoration du 50e anniversaire de la "Penya Filatèlica" (1951 – 2001) [2].



 



[1] Vilanova i la Geltrú, le 21 octobre 2001

[2] La "Penya Filatèlica de Vilanova i la Geltrú" est une société philatélique ouverte à tous les collectionneurs (et collections). Fondée en 1951, elle est membre de la "Federació Catalana de Societats Philatéliques" (FECAFIL) et de la "Federación Española de Sociedades Filatélicas" (FESOFI)







Le phare de Sant Cristòfol (41° 13' N & 01° 44' E) se trouve sur la plage du même nom, une large bande sablonneuse développée entre des avancées rocheuses et le port de plaisance de Vilanova i la Geltrú. Sur la mer Méditerranée, cette localité de la province de Barcelone est située à mi-chemin entre la capitale provinciale (et régionale) et la ville de Tarragone (plus au sud).

En service depuis le 1er mai 1905, ce phare est l'héritier d'une première structure établie en 1834 et d'une seconde, construite en 1865 [3].

La tour, de section circulaire, de 21 m (69 pieds, 98 marches) de hauteur ; est annexée à une maison de gardiens, de plain-pied et plan rectangulaire. Les murs extérieurs peints en blanc sont renforcés avec des chaînes d'angle en pierres apparentes, la même pierre blanchâtre utilisée pour la construction de la tour.
Sur un côté, une pergola couvrant la longueur du bâtiment, rends le site distinctif.

Électrifié en 1918, automatisé et géré par l'Autorité Portuaire du port de Barcelone ; sur un plan focal est de 27 m (89 pieds), le phare émet trois éclats de lumière blanche toutes les 8 secondes selon la caractéristique suivante : éclat 0.2s + obscurité 1.5s + éclat 0.2s + obscurité 1.5s + éclat 0.2s + obscurité 4.4s.
Sa portée lumineuse est de 19 milles marins (1 mille = 1852 m) visible sur un angle de 195°.

Admiralty List of Lights and Fog Signals / ALL : E0396.

Sur le site du phare, la ville de Vilanova i la Geltrú inaugure le 16.07.2016 le "Espai Far" (Espace Phare), un lieu regroupant le Musée de la Mer, le Musée des Curiosités Marine "Roig Toqués", le bateau de sauvetage de Víctor Rojas, la tour du phare et le nouveau siège de l'Office de Tourisme local.

[3] Il est resté éteint durant la période de la Guerre Civile espagnole (1936 - 1939).

 


.

jeudi 13 avril 2017

France / La Perdrix (ancien feu)


France.

Entier postal. Enveloppe illustrée pré-timbrée à validité permanente [PAP] [1] montrant l'ancien feu de La Perdrix.
Lettre ayant voyagé.






Pli oblitéré à Metz Nord (38267A), le 28.03.2013



[1] PAP, Prêt-à-Poster (La Poste)

Date d'émission : 07.2009
Autorité postale émettrice : La Poste
Timbre-poste imprimé : Marianne (France Lettre Prioritaire)
Timbre à dentelure figurée avec deux bandes de phosphore à droite et à gauche du timbre
Valeur faciale : aucune [2]
Dimensions du pli : 110 mm x 220 mm [DL] (DIN "long")
Enveloppe du type "précasée", autocollante
Imprimeur : Phil@poste
Références : agrément provisoire N° 809 / lot G4S/08R235
Code-barres : aucun


[2] À partir du timbre du 01.07.2008 "Marianne de l'Europe"
Création et gravure d'Yves Beaujard
Correspond à un affranchissement pour une lettre jusqu'à 20 g dans le régime intérieur





L'ancien feu de la Perdrix (47° 50' N & 04° 10' W) se trouve sur le haut-fond rocheux du même nom (Roches des Perdrix) situé à l'embouchure de la rivière Pont l'Abbé, entre le port de Loctudy et la pointe de la presqu'île de l'île Tudy.

Loctudy est une localité du sud du département du Finistère, dans la région Bretagne, sur la côte de l'Océan Atlantique.

Mis en fonction le 25 février 1918, il a opéré jusqu'en 2000 date à laquelle un nouveau balisage (bouées vertes et rouges) du chenal a été effectué par l'administration des phares et balises [3]. L'intérêt patrimonial (et distinctif) du phare a été préservé ; il est désormais un amer (daymark) facilement repérable.

Le bâtiment de 18 m (59 pieds) de hauteur, est constitué d'une tour de section octogonale renforcé dans sa partie inférieure avec un élargissement des parois extérieures. Peinte en damiers noirs et blancs (64 cases), il a récupéré "ses couleurs" après son déclassement.

En 1982, pour respecter les règles de signalisation maritime à l'entrée d'un port (rouge à bâbord et vert à tribord), la tour avait du être peinte en vert.
Il garde également le support de l'aérogénérateur installé en 1986 lors de la transformation de sa source d'énergie (passage à l'électricité) et une reproduction de sa lanterne d'origine enlevée en 2000.


[3] Balisage effectué à la demande de la mairie de Loctudy, le port de pêche et le Conseil Général du Finistère, pour essayer de réduire le nombre d'échouages produits à marée basse.








Carte postale : ancien feu de la Perdrix.
Édition : Éditions Claude Pastor (Ploemeur)
Photographe : E. Collet
Dimensions : 105 mm x 148 mm (DIN A6)
Référence : C / 902215 (2003 9721)
Code-barres : 3 428701 200036








Vous pouvez aussi visiter:
http://pharoteliste.blogspot.fr/2011/12/france-pointe-du-millier.html
http://pharoteliste.blogspot.fr/2015/09/france-creach.html



.

vendredi 7 avril 2017

Antilles néerlandaises / Tour "Willem III" (ancien phare)


Antilles néerlandaises (Aruba).

Lettre ayant voyagé avec un timbre montrant la tour "Willem III", un ancien phare.






Enveloppe oblitérée à Willemstad, Curaçao, le 28.02.1963

Flamme postale avec la phrase (en anglais) "Curaçao, Shopping Center of The Caribbean"
Cachet d'oblitération du bureau postal de Curaçao (Postkantoor Curaçao)




Thème du timbre : la tour "Willem III" dans la série ordinaire "Îles des Antilles néerlandaises" [1] [vert / bleu-ciel]
Date d'émission : 09.07.1958
Autorité postale émettrice : Post Nederlandse Antillen (PNA)
Valeur faciale : 15 cents [15/100 de florin antillais / Antilliaanse gulden] (ANG)
Dessinateur : H. Disberg
Imprimeur : Johan Enschedé Security Printers (Haarlem, Pays-Bas)
Impression : offset
Papier : couché, sans filigrane
Dimensions du timbre : 33.5 mm x 22 mm
Dentelé : 14 x 14 ½
Taille de la feuille : 100 timbres
Numéros des catalogues : Yv 266 / M 75a / S 247 / SG 377
Numéro du catalogue NVPH (Pays-Bas) : NA 280


[1] Landschappen met beeltenis van Koningin Juliana (Paysages avec l'effigie de la reine Juliana)




La tour "Willem III" [Willem III Toren] (12° 31′ N & 70° 02′ W) se trouve sur la façade ouest du Fort Zoutman, une forteresse située à Oranjestad, capitale de l'île d'Aruba.
Fort Zoutman, construit en 1798 par l'armée hollandaise, est le point de départ à la création de cette ville de la côte occidentale, face à la mer des Caraïbes.

La tour à été érigé à la demande du gouverneur J. H. Ferguson pour y installer un phare dont sa mise en fonction ; le 19 février 1868, coïncide avec la date d'anniversaire du roi Willem III [2].

Le phare a cessé de fonctionner en 1963 lorsque son utilisation a été considérée comme superflue ; la lanterne a été alors démantelée.

Aujourd'hui siège du Museo Arubano (musée historique de l'île), la tour "Willem III" a bien tenu son rôle de phare (électrifié en 1935) mais aussi celui d'horloge officielle, court de justice, bibliothèque, bureau de postes, tour d'observation et commissariat de police.
L'histoire d'Oranjestad lui est associée.


[2] Guillaume III d'Orange-Nassau (1817 – 1890), fils du roi Guillaume II des Pays-Bas et neveu du tsar Nicolas Ier de Russie.



Lettre ayant voyagé






Pli oblitéré à Willemstad, Curaçao, le 09.02.1959



Carte postale ayant voyagé





Pli oblitéré à Aruba, le 23.03.1977





Thème du timbre : la tour "Willem III" dans la série ordinaire "Îles des Antilles néerlandaises" [vert / lilas] (variété du timbre vert / bleu-ciel)
Date d'émission : 09.07.1958
Valeur faciale : 15 cents [15/100 de florin antillais / Antilliaanse gulden] (ANG)
Numéros des catalogues : Yv 266 / M 75b / S 247a / SG 377a
Numéro du catalogue NVPH (Pays-Bas) : NA 280





Thème du timbre : la tour "Willem III" dans la série ordinaire "Îles des Antilles néerlandaises" [marron / vert pomme]
Date d'émission : 09.07.1958
Valeur faciale : 30 cents [30/100 de florin antillais / Antilliaanse gulden] (ANG)
Numéros des catalogues : Yv 269 / M 78 / S 250 / SG 380
Numéro du catalogue NVPH (Pays-Bas) : NA 283




Lettre ayant voyagé





Pli oblitéré à Oranjestad, Aruba, le 28.08.1961





Thème du timbre : la tour "Willem III" dans la série ordinaire "Îles des Antilles néerlandaises" [violet / orange]
Date d'émission : 12.02.1973
Valeur faciale : 70 cents [70/100 de florin antillais / Antilliaanse gulden] (ANG)
Imprimeur : Johan Enschedé Security Printers (Haarlem, Pays-Bas)
Impression : offset
Papier : couché, sans filigrane
Dentelé : 14 x 12
Numéros des catalogues : Yv 445 / S 343 / SG 387 / M 257
Numéro du catalogue NVPH (Pays-Bas) : NA 463





Thème du timbre : la tour "Willem III" dans la série ordinaire "Îles des Antilles néerlandaises" [rouge / gris]
Date d'émission : 09.07.1958
Valeur faciale : 1 florin antillais [Antilliaanse gulden] (ANG)
Numéros des catalogues : Yv 272 / M 82 / S 254 / SG 392
Numéro du catalogue NVPH (Pays-Bas) : NA 287



Lettre ayant voyagé






Pli oblitéré à Sint Maarten, le 03.05.1978





Curaçao [3].

La tour "Willem III" illustre un timbre de 1943.




Thème du timbre : la tour "Willem III" dans la série "Îles", six timbres différents [eilanden serie] (série ordinaire avec un timbre pour chaque île)
Date d'émission : 01.02.1943
Valeur faciale : 5 cents [5/100 de florin antillais / Antilliaanse gulden] (ANG)
Design : P. A. de Blieck
Imprimeur : Bradbury Wilkinson & Co, (New Malden, Angleterre)
Impression : taille-douce
Papier : sans filigrane
Dimensions du timbre : 36 mm x 28 mm
Dentelé : 13 x 13 ½
Taille de la feuille : 100 timbres
Numéros des catalogues : Yv 153 / M 202 / S 168 / SG 199
Numéro du catalogue NVPH (Pays-Bas) : CU 162


[3] "Les timbres de Curaçao" sont émis entre 1873 et 1950. Cela concerne deux périodes administratives : Curaçao en Onderhorigheden (Curaçao et dépendances), jusqu'en 1936 et Gebiedsdeel Curaçao (Territoire de Curaçao), jusqu'en 1949 date à laquelle la colonie change son nom officiel.



Lettre ayant voyagé (I)






Enveloppe oblitérée à Willemstad, Curaçao, le 10.08.1943




Lettre ayant voyagé (II)







Enveloppe oblitérée à Willemstad, Curaçao, le 04.05.1948




Aruba [4].

La tour "Willem III" illustre un timbre de 1986.



Thème du timbre : la tour "Willem III" dans un timbre de la série ordinaire (standaardserie) de huit valeurs (dont quatre à cette date d'émission)
Date d'émission : 05.02.1986
Autorité postale émettrice : Aruba Post
Valeur faciale : 15 cents (25/100 de florin arubéen - AWG)
Design : Evelino Fingal
Imprimeur : Johan Enschedé Security Printers (Haarlem, Pays-Bas)
Impression : offset
Papier : couché, sans filigrane
Dimensions du timbre : 36 mm x 25 mm
Dentelé : 13 ½ x 12 ¾
Taille de la feuille : 100 timbres (10 x 10)
Numéros des catalogues : Yv 9 / M 6 / S 2 / SG 6
Numéro du catalogue NVPH (Pays-Bas) : ARU 9


[4] "Les timbres d'Aruba" sont émis à partir de 1986 date à laquelle, l'ancienne colonie obtient son autonomie administrative au sein du Royaume des Pays-Bas.




Enveloppe premier jour [FDC]







Oblitération faite à Aruba, le 05.02.1986

Édition : Posterijen Aruba [No. 3]
Dimensions du pli : 100 mm x 189 mm







Le cachet commémoratif montre l'ancien phare




La tour "Willem III" illustre un timbre de 1997




Thème du timbre : la tour "Willem III" dans un timbre "América UPAEP" (le facteur), série de trois timbres différents
Date d'émission : 27.03.1997
Autorité postale émettrice : Aruba Post
Valeur faciale : 60 cents (60/100 de florin arubéen - AWG)
Design : Efraim Britten
Imprimeur : Johan Enschedé Security Printers (Haarlem, Pays-Bas)
Impression : offset
Papier : sans filigrane
Dimensions du timbre : 36 mm x 25 mm
Dentelé : 14 x 12 ¾
Numéros des catalogues : Yv 190 / S 144 / SG 194 / M 190
Numéro du catalogue NVPH (Pays-Bas) : 190





La tour "Willem III" illustre deux timbres de 1998




Thème du timbre : ancien phare de la tour "Willem III" dans la série du "Bicentenaire du Fort Zoutman", deux timbres différents
Date d'émission : 13.01.1998
Autorité postale émettrice : Aruba Post
Valeurs faciales : 30 et 250 cents [30/100 et 2.50 florins antillais / Antilliaanse gulden] (ANG)
Design : Evelino Fingal
Imprimeur : Johan Enschedé Security Printers (Haarlem, Pays-Bas)
Impression : offset
Papier : sans filigrane
Dimensions du timbre : 36 mm x 25 mm
Dentelé : 14 x 12 ¾
Numéros des catalogues : Yv 215 - 216 / S 158 - 159 / SG 219 - 220 / M 215 - 216
Numéro du catalogue NVPH (Pays-Bas) : 207 – 208




La tour "Willem III" sur un timbre de 2007





Thème du timbre : la tour "Willem III" dans la série "Musées Historiques", quatre timbres différents
Date d'émission : 02.07.2007
Autorité postale émettrice : Post Aruba
Valeur faciale : 135 cents [1.35 florins antillais / Antilliaanse gulden] (ANG)
Imprimeur : Johan Enschedé Security Printers (Haarlem, Pays-Bas)
Impression : offset
Papier : sans filigrane
Dimensions du timbre : 36 mm x 25 mm
Dentelé : 14 x 13
Numéros des catalogues : Yv 387 / M 391 / S 303
Numéro du catalogue NVPH (Pays-Bas) : 379







Vous pouvez aussi visiter :
http://pharoteliste.blogspot.fr/2009/06/antilles-neerlandaises-malmok-et-fort.html




.

jeudi 30 mars 2017

Chine / Zhenhaijiao


République Populaire de Chine.

Cachet commémoratif montrant le phare de Zhenhaijiao (镇海角灯塔).








Carte [de Nouvel An] oblitérée à Longhai (龙海) [province de] Fujian (福建), le 10.11.2003


 
 


Le phare de Zhenhaijiao [Zhenhai Jiao] (24° 16' N & 118° 08' E) se trouve à l'extrémité orientale du cap du même nom, une avancée rocheuse située dans la partie méridionale (rive droite) du fleuve Jiulong lorsque celui-ci se jette dans les eaux du détroit de Taiwan, en mer de Chine méridionale. Le phare signale l'accès au port de Xiamen (province du Fujian) situé à une vingtaine de kilomètres au nord du cap.

Construit en 1989, le phare est une station polyvalente assurant une surveillance et une aide à la navigation sur le détroit de Taiwan [1].

La tour de section hexagonale, de 23.6 m (77 pieds) de hauteur, est construite en béton et protégée avec un revêtement céramique de couleur blanche. Elle est le support d'une large salle de contrôle (de plan hexagonal) au-dessus de laquelle se trouve une lanterne coiffée d'une toiture rouge.

Opéré par le personnel de l'Agence de sécurité maritime [MSA] de Shanghai (上海海事局), sur un plan focal de 110 m (361 pieds), l'optique émet deux éclats de lumière blanche toutes les 6 secondes.
Sa portée lumineuse est de 24 milles marins (1 mille = 1852 m).

Admiralty List of Lights and Fog Signals / ALL : P3607.



[1] L'installation dispose d'un centre de relèvement terrestre pour le GPS Différentiel (Differential Global Positioning System / DGPS) et d'un Système d'identification automatique (AIS) permettant de connaître l'identité, le statut, la position et la route des navires opérant dans la zone.











Vous pouvez aussi visiter :
http://pharoteliste.blogspot.fr/2014/12/chine-laotieshan.html
http://pharoteliste.blogspot.fr/2012/12/chine-huaniaoshan.html




.

samedi 25 mars 2017

Croatie / Pločica


Croatie.

Lettre ayant voyagé le premier jour d'émission (FDC) avec un timbre montrant le phare de Pločica (Svjetionik Pločica).


 




Enveloppe oblitérée à Split (21101), le 26.09.2013



Thème du timbre : phare de Pločica dans la série "Phares 2013" [Svjetionici VII], trois timbres différents
Date d'émission : 26.09.2013
Autorité postale émettrice : Hrvatska pošta d.d.
Valeur faciale : 4.60 kuna [HRK]
Correspond à un affranchissement pour un envoi normalisé, jusqu'à 20 g, dans le régime intérieur (Croatie)
Design : Orsat Franković (Zagreb, Croatie)
Photographe : Andrija Carli
Dimensions du timbre : 48.28 mm x 29.82 mm
Dentelé : 14
Taille de la feuille : 10 timbres (5H x 2V)
Imprimeur : Zrinski d.d. (Čakovec, Croatie)
Impression : offset (polychromie)
Papier : blanc, 102 g/m²
Tirage : 100 000 timbres
Référence Hrvatska pošta : 918
Numéros des catalogues : Yv 1015 / M 1096 / S 883 / SG 1167
Numéro WNS : HR029.13





Le phare de Pločica (43° 02' N & 16° 49' E) se trouve sur la partie la plus élevée de la petite île du même nom située à mi-chemin entre la côte sud de l'île de Hvar et la côte nord de l'île de Korčula [1], en Croatie méridionale.

Il a été construit en 1887 sous l'autorité du Royaume de Dalmatie, division administrative de l'Autriche au sein de la Double Monarchie austro-hongroise (empire, 1867 - 1918).

La tour, de section carrée (aux arêtes biseautées), de 12 m (39 pieds) de hauteur ; est intégrée à la façade d'une maison de deux étages d'aspect fonctionnel (dépouillé).
L'ensemble est bâti en maçonnerie de pierre et peint en blanc avec des moulures jaunes.
Sa lanterne (blanche) est entourée d'une rambarde métallique qui suit le plan de la tour.
Alimenté en électricité par des panneaux solaires, sur un plan focal de 25 m (82 pieds), son optique émet deux éclats de lumière blanche toutes les 10 secondes selon la caractéristique suivante : éclat 0.5s + obscurité 2s + éclat 0.5s + obscurité 7s.
Sa portée lumineuse est de 10 milles marins (1 mille = 1852 m).

Admiralty List of Lights and Fog Signals / ALL : E3450.

En 2001, les anciennes installations ont été reconverties à l'accueil de touristes ; deux appartements peuvent accueillir jusqu'à 14 personnes.


[1] Dans les eaux du canal de Korčula (Korčulanski kanal), en mer Adriatique.

 
 
 
 

mercredi 15 mars 2017

Allemagne / Borkum (Neuer Leuchtturm)


Allemagne.

Cachet commémoratif montrant le Nouveau phare de Borkum (Neuer Leuchtturm Borkum).




 

Pli oblitéré à Nordseebad Borkum (23), le 14.01.1950

Cachet commémoratif de la Célébration du Centenaire (Hundertjahrfeier) (1850 – 1950) de la localité (Gründung)








Borkum, en mer du Nord, est la plus occidentale des Îles de la Frise-Orientale.
Le Nouveau phare de Borkum (53° 35' N & 06° 40' E) se trouve sur une esplanade du centre ville de son chef-lieu (portant le même nom), situé sur la côte ouest de l'île (30 km²).

Construit en 1879, le phare est composé d'une tour de section circulaire appuyée sur une base de plan octogonal hébergeant les locaux techniques. Bâtie en brique, elle garde sa couleur brunâtre naturelle. 

Le phare, avec ses 60 m (197 pieds) de hauteur, est parmi les plus hauts construits en briques.

Une rambarde métallique complètement fermée (cage circulaire accessible aux visiteurs) est au pied de la lanterne dont sa coupole est peinte en rouge.

Électrifié en 1925, automatisé en 1977 ; il est opéré par l'autorité maritime de la ville d'Emden (Wasser- und Schifffahrtsamtes / WSA) [1].

Le phare émet, sur un plan focal de 63 m (207 pieds), deux éclats de lumière blanche toutes les 12 secondes selon la caractéristique suivante : éclat 0.2s + obscurité 2.8s + éclat 0.2s + obscurité 8.8s.
Sa portée lumineuse est de 24 milles marins (1 mille = 1852 m).

Sur un plan focal de 46 m (151 pieds), il est installé un feu fixe blanc, rouge et vert (selon la direction) émettant un faisceau lumineux sur 19 milles marins pour la lumière blanche et 15 milles marins pour les lumières colorées (1 mille = 1852 m).

Admiralty List of Lights and Fog Signals / ALL : B0970.

[1] Le phare permet l'approche au port d'Emden et la navigation dans l'estuaire de l'Ems.




Flamme postale (oblitération mécanique) avec l'image du phare






Pli oblitéré à Nordseebad Borkum (2972), le 20.12.1969







Sonneninsel in der Nordsee (l'île ensoleillée de la mer du Nord)
Borkum zu jeder Jahreszeit (Borkum à chaque saison)





Cachet commémoratif







Pli oblitéré à Borkum (26757), le 21.03.2010

Oblitération commémorative de la "Leuchtturmtag" (Journée du phare)
"Neuer Leuchtturm" (Nouveau phare)
"Deutschlands westlichster Leuchtturm" (le phare le plus à l'ouest de l'Allemagne)

Oblitération "Erlebnis : Briefmarken" : bureau de poste mobile de la Deutsche Post
Créateur du cachet : Stempel-Müller (Nuremberg)
Référence Deutsche Post : 03/038












Carte postale : phare de Borkum
Édition : Cramers Kunstanstalt KG (Dortmund)
Dimensions : 105 mm x 148 mm (DIN A6)
Référence : Borm 508 75/3
















Photos prises le vendredi 18.07.2014








La "pièce" de Borkum, une médaille souvenir du site du phare













Vous pouvez aussi visiter :
http://pharoteliste.blogspot.fr/2012/04/allemagne-hornum.html
http://pharoteliste.blogspot.fr/2008/11/allemagne.html




.

 

mercredi 8 mars 2017

Espagne / Barbaria


Espagne.

Enveloppe premier jour [FDC] commémorant le phare de Barbaria (faro de Barbaria).






Enveloppe oblitérée à Barcelona, le 02.09.2008

Cachet commémoratif : phare de Punta Orchilla
Dimensions du pli : 162 mm x 229 mm [DIN C5]
Édition : S.F.C. (Servicio Filatélico de Correos)




Thème du timbre : phare de Barbaria dans la série "phares" [Faros II], six timbres différents
Date d'émission : 02.09.2008
Autorité postale émettrice : Correos de España
Valeur faciale : 0.60 euro
Dimensions du timbre : 28.8 mm x 40.9 mm
Dentelé : 13 ¾
Taille de la feuille : 6 timbres
Dimensions de la feuille : 115.2 mm x 105.8 mm
Imprimeur : Fábrica Nacional de Moneda y Timbre (FNMT)
Impression : héliogravure
Papier : couché, phosphorescent
Tirage : 500 000 feuilles (timbres)
Numéros des catalogues : Yv 4054 / M 4349 / S 3595e
Numéro du catalogue Edifil : 4430A
Numéro WNS : ES075.08









Le phare de Barbaria [Cabo de Berbería] (38° 38' N & 01° 23' E) se trouve à l'extrémité sud-ouest de l'île de Formentera [1]. En mer Méditerranée, au sud d'Ibiza, Formentera (83 km²) est la plus petite des îles principales de l'archipel des Baléares.

Construit en 1972, il s'agit d'un bâtiment modèle de son époque.

La tour, en béton armé, se présente comme un long cylindre orné d'un double balcon superposé. L'ensemble est peint en blanc ; le toit de la lanterne (hémisphérique) est de couleur gris métallique.
Sa hauteur est de 18 m (59 pieds), le plan focal étant à 78 m (255 pieds).

Automatisé au moment de son installation, il disposait d'un mélangeur Dalén (acétylène) et une optique catadioptrique giratoire.

Alimenté en électricité par des panneaux solaires depuis 1995, géré par l'Autoritat Portuària de Balears, son optique émet deux éclats de lumière blanche toutes les 15 secondes selon la caractéristique suivante : éclat 0.2s + obscurité 1.8s + éclat 0.2s + obscurité 12.8s, sur un angle de 63°.
Sa portée lumineuse est de 18 milles marins (1 mille = 1852 m).

Il est répertorié par la Comisión de Faros sous le numéro 32750 (número nacional).

Admiralty List of Lights and Fog Signals / ALL : E0251.


[1] Le point le plus méridional de l'archipel des Baléares.





Enveloppe premier jour [FDC] montrant les six timbres de l'émission







Enveloppe oblitérée à Madrid, le 02.09.2008


Cachet commémoratif : phare de Punta Orchilla
Dimensions du pli : 162 mm x 229 mm [DIN C5]
Édition : S.F.C. (Servicio Filatélico de Correos)


  






Vous pouvez aussi visiter :
http://pharoteliste.blogspot.fr/2014/01/espagne.html
http://pharoteliste.blogspot.fr/2013/02/espagne.html



.

vendredi 3 mars 2017

France / Dunkerque


France.

Lettre ayant voyagé avec un timbre personnalisé montrant le phare de Dunkerque.






Pli oblitéré à Dunkerque, le 26.10.2011 (cachet manuel)
 
Oblitération mécanique de la PIC (plate-forme industrielle du courrier) de Lesquin-Lille (39289A) à la même date
 

Timbre personnalisé "MonTimbraMoi" (La Poste) reprenant l'image d'une carte postale (voir ci-dessous)

 


 
 



Année d'émission : 2010 (?)
Autorité postale émettrice : La Poste
Valeur faciale : "lettre prioritaire 20 g", à validité permanente
Correspond à un affranchissement pour une lettre jusqu'à 20 g dans le régime intérieur
Dimensions du timbre : 36 mm x 45 mm
Dentelé : pré-découpe spécifique (à pas variable)
Taille de la feuille : 10 timbres
Imprimeur : Phil@poste
Impression : offset
Papier : autocollant avec deux barres phosphorescentes
Référence La Poste : 842 - 43
 


 
 


Carte postale : phare de Dunkerque
Édition : Éditions Couleur Locale (Oostende, Belgique)
Photographe : Christophe Potigny
Dimensions : 105 mm x 148 mm (DIN A6)
Référence : DU 11
 
 
 
 
Le phare de Dunkerque [Risban] (51° 03' N & 02° 22' E) se trouve dans la partie Est du port de la ville, sur la rive gauche du canal menant au port de pêche et de plaisance [1].
 
Mis en service en 1843 ; le phare est constitué d'une tour cylindrique de 56 m (184 pieds) de hauteur bâtie en brique et revêtue d'un enduit lissé. À la base, un bâtiment de plan rectangulaire abrite le logement des gardiens et les locaux techniques.
 
L'ensemble est peint en blanc ; la couleur noire est réservée aux pierres de taille encastrées (à la manière de pilastres) dans le mur du dernier segment de la tour. Un double balcon métallique entoure la lanterne ornée d'une coupole.
 
Électrifié en 1885 [2], automatisé en 1985 ; sur un plan focal de 59 m (194 pieds), son optique émet deux éclats de lumière blanche toutes les 10 secondes selon la caractéristique suivante : éclat 0.1s + obscurité 2.4s + éclat 0.1s + obscurité 7.4s.
Sa portée lumineuse est de 26 milles marins (1 mille = 1852 m).
 
Admiralty List of Lights and Fog Signals / ALL : A1114.
 
 
La gestion du site est assurée par le Musée portuaire de Dunkerque.
Propriété de l'État, le phare est classé monument historique (MH) depuis le 19 avril 2011.

 

[1] Il occupe la place de l'ancien fort Risban, fortification aménagée par Vauban à partir de 1681.
 
[2] Précocement électrifié.
Le phare de la Hève (près du Havre) a été le premier phare électrifié en France. L'installation, mise en service en décembre 1863, disposait du courant électrique grâce à un dispositif magnéto-électrique entraîné par une machine à vapeur.
 



 
 


Carte postale ayant voyagé
Pli oblitéré à Dunkerque, le 15.09.1926
 
Édition : Lévy Fils et Cie. (Paris)
Dimensions de la carte : 88 mm x 138 mm
 




 
 

 
 
Photo Pharotéliste du 31.07.2011

 
 
 
 
 
 

Dépliant Musée portuaire de Dunkerque



 






Vous pouvez aussi visiter :

 

.

dimanche 26 février 2017

Norvège / Asenvågǿy


Norvège.

Cachet commémoratif montrant le phare d'Asenvågǿy (Asenvågǿy Fyr).


 




Pli oblitéré à Lysøysundet (7168), le 31.08.1991

À l'occasion du Kystkulturdagene i Lysøysundet 1991
Les Journées de la Culture Cotière (festival de culture traditionnelle) [1]



Le phare d'Asenvågǿy [Asenvågsøya] (63° 57' N & 09° 46' E) se trouve à l'extrémité nord d'une petite île rocheuse (en mer de Norvège) du comté de Sør-Trøndelag, dans la région centrale du pays. Le phare est situé à l'entrée du Lauvøyfjorden (fjord de Lauvøy), au nord-ouest du petit village de Lysøysundet.

Construit en 1921, le phare est constitué d'une tour de section carrée de 14 m (46 pieds) de hauteur intégrée à la partie arrière d'une simple maison disposant d'une toiture à deux pentes.

L'ensemble est construit en bois incluant une enceinte de couleur rouge que renferme entièrement la base de la lanterne (rouge).
La façade de la maison est peinte en vert (bande inférieure) et blanc ; cette même couleur est utilisée pour les murs extérieurs des constructions annexes.

Automatisé en 1975, sur un plan focal de 30 m (98 pieds), ce feu à occultations blanc, rouge et vert, selon les secteurs, produit une éclipse toutes les 6 secondes.
La portée lumineuse de la lumière blanche est de 16 milles marins, celle de la lumière rouge de 14 milles marins et celle de la lumière verte de 12 milles marins (1 mille = 1852 m).

Admiralty List of Lights and Fog Signals / ALL : L1608.

Aujourd'hui, les installations du phare permettent d'accueillir jusqu'à 12 personnes en conditions confortables mais modestes, reproduisant la vie des anciens gardiens.

 
 
 




[1] Rencontre populaire à caractère annuel organisée par une association locale (Stiftelsen Frohavet Lysøysund Kystkultursenter). De la musique, le récit des histoires, un marché et même le baptême des enfants, font partie des Kystkulturdagene.










Vous pouvez aussi visiter :
http://pharoteliste.blogspot.fr/2008/11/norvge-sjsanden.html
http://pharoteliste.blogspot.fr/2010/03/norvege-frder.html




.

dimanche 19 février 2017

Allemagne / Sassnitz

 
Allemagne.

Carte postale ayant voyagé avec un cachet commémoratif montrant le phare de Sassnitz (Molenfeuer Saßnitz).


 



Pli oblitéré à Sassnitz (18546), le 19.08.1994


Timbre à date "Sail Sassnitz"
Festival maritime de la ville de Sassnitz, entre le 19.08.1994 et le 21.08.1994

Cachet souvenir de la "Sail Sassnitz"
Cachet souvenir du trois-mâts barque "Alexander von Humboldt"


 




Le phare de Sassnitz [Saßnitz Ostmole] (54° 30' N & 13° 38' E) se trouve à l'extrémité de la jetée orientale (Ostmole) du port de Sassnitz.

Sassnitz, sur la côte nord-est de Rügen, la plus grande île allemande de la mer Baltique ; fait partie du Land de Mecklembourg-Poméranie occidentale le territoire limitrophe avec la Pologne. La "Voie Royale" [1], une route maritime vieille de plus d'un siècle, relie Sassnitz au port suédois de Trelleborg.

Construit en 1937, le phare remplace une ancienne structure établie en 1904.

Le phare est composé d'une tour tronc octogonale à base élargie bâtie en fer de fonte et peinte en vert avec une bande centrale blanche [le timbre la montre autrement]. La lanterne de section circulaire (gardant l'optique d'origine), est entourée d'un balcon de plan octogonal. L'ensemble a une hauteur de 12 m (40 pieds), le plan focal se trouve à 15 m (49 pieds).

Opéré par l'autorité maritime de la ville de Stralsund (Wasser- und Schifffahrtsamtes / WSA), l'optique cache une lumière blanche, rouge ou verte (selon les directions) une fois toutes les 6 secondes, selon la caractéristique suivante : lumière 5s + obscurité 1s.
La portée lumineuse de la lumière blanche est de 21 milles marins et celle des lumières colorées est de 8 milles marins (1 mille = 1852 m).

Admiralty List of Lights and Fog Signals / ALL : C2602.

[1] En honneur de l'amitié entre les pays et les signataires : Guillaume II d'Allemagne (le dernier empereur allemand et le dernier roi de Prusse, 1859 - 1941) et Gustave V, roi de Suède (1858 – 1950).

 
 
 
 




Allemagne (République Démocratique, 1949 - 1990).

Le phare de Sassnitz illustre une émission est-allemande
 


Thème du timbre : phare de Saßnitz dans une série célébrant le Service d'Hydrographie Navale de la RDA (Seehydrographischer Dienst der DDR) ; 5 timbres (phares) différents [2]
Date d'émission : 13.05.1975
Autorité postale émettrice : Deutsche Post (Deutsche Post der DDR)
Valeur faciale : 20 Pfennigs (20/100 de mark est-allemand – DDM) [1948 – 1990]
Design : Jochen Bertholdt
Dimensions du timbre : 28 mm x 34 mm
Dentelé : 14
Taille de la feuille : 50 timbres (5 x 10)
Imprimeur : VEB Deutsche Wertpapierdruckerei (Leipzig) [3]
Impression : offset
Tirage : 5 500 000 timbres
Numéros de catalogues : Yv 1726 / S 1647 / M 2047 / SG E1762


[2] Timmendorf, Gellen, Saßnitz, Dornbush et Peenemünde

[3] VEB : Volkseigener Betrieb (entreprise propriété du peuple)




Enveloppe premier jour (FDC)
Le timbre montrant le phare de Timmendorf accompagne cette édition

 
 



Pli oblitéré à Berlin (1085), le 13.05.1975

Cachet commémoratif avec l'image du phare de Warnemünde et l'inscription "Leuchttürme an der Küste der DDR 1975" (Phares de la côte de la RDA)


Édition : Deutsche Post (Deutsche Post der DDR)
Dimensions du pli : 114 mm x 162 mm (DIN A6)








Carte postale : phare de Saßnitz
Édition : VEB Bild und Heimat (Reichenbach i.V.)
Photographe : Wanke (Neustadt-Glewe)
Dimensions : 105 mm x 148 mm [DIN A6]
Référence : III/18/98 A
EVP (Einzelhandelsverkaufspreis) : 0.25 DDM









Vous pouvez aussi visiter :
http://pharoteliste.blogspot.fr/2016/07/suede-feu-de-la-jetee-est-de-trelleborg.html
http://pharoteliste.blogspot.fr/2015/08/allemagne-darer-ort.html

 

.