mardi 16 juin 2009

Antilles Néerlandaises / Malmok et Fort Oranje


Antilles Néerlandaises.

Lettre ayant voyagé avec des timbres montrant les phares de Malmok et Fort Oranje.

 

Enveloppe oblitérée à Bonaire, le 14.08.2008

Thème des timbres : phares de Malmok et Fort Oranje, dans la série "Vuurtorens van de Nederlandse Antillen" / 6 timbres différents
Date d'émission : 21.01.2008
Autorité postale émettrice : Nieuwe Post Nederlandse Antillen (NPNA)
Valeurs faciales : 158 cents [1.58 Antilliaanse gulden / florins antillais] (ANG)
Dessinateur : André van Hoop
Imprimeur : Johan Enschedé Security Printers (Haarlem, Pays-Bas)
Impression : offset (polychromie)
Papier : couché, sans filigrane
Dimensions des timbres : 36 mm x 25 mm
Dimensions des dessins : 33 mm x 22 mm
Dentelé : 13 x 12
Taille de la feuille : 12 timbres (2 x 6)
Dimensions de la feuille : 144 mm x 150 mm
Retrait des ventes : 20.01.2009






A. Le phare de Malmok [Ser'I Bentana / Seru Bentana / "Ricardo Winklar"] (12° 18' N & 68° 23' W) se trouve à proximité de l'extrémité nord de l'île de Bonaire, dans l'archipel des Antilles, à une centaine de kilomètres au nord des côtes du Venezuela.

La tour, de section carrée, est attachée à un petit local technique ; l'ensemble est bâti en maçonnerie de briques et peint en blanc [ce qui couvre à peine sa couleur grisâtre naturelle].
Haute de 10 m (34 pieds), son plan focal se trouve à 44 m (144 pieds).

Son optique émet quatre éclats de lumière blanche toutes les 22 secondes.
Sa portée lumineuse est de 17 milles marins (1 mille = 1852 m) et visible sur deux secteurs angulaires.

Admiralty List of Lights and Fog Signals / ALL : J6416

Dans la nuit du 19 octobre 1954, le phare, après avoir été frappé par la foudre, a été incendié, le gardien Ricardo Winklar y est mort tragiquement.
En 1999, les autorités de la réserve naturelle "Washington Slagbaai National Park", qui assurent la gestion du phare, décident d'honorer la mémoire du gardien en ajoutant son nom à ce signalement.

Dans la pointe la plus septentrionale de Bonaire, se trouvent les ruines de l'ancien phare de Malmok, construction en pierre de section circulaire dont la notice philatélique (erronée) fait mention en décrivant ce timbre.


B. Le phare de Fort Oranje (12° 09' N & 68° 16' W) se trouve dans l'enceinte de cette forteresse construite en 1639 et aujourd'hui, intègre le centre ville de Kralendijk, chef-lieu de Bonaire, sur la côte ouest de l'île.

La tour est une pyramide quadrangulaire tronquée où de grandes fenêtres quadrangulaires définissent une construction à quatre étages.
Construite en pierre en 1932, cette structure remplace de anciennes bâtisses (en bois) dont la première date de 1837.
Peinte en ocre ; plus foncé dans le tiers inférieur, la lumière s'appuie sur le toit de la tour (sans lanterne).
Sa hauteur est de 7 m (23 pieds), son plan focal se trouve à 13 m (44 pieds).

Son optique émet un éclat de lumière blanche toutes les 2 secondes.
Sa portée lumineuse est de 5 milles marins (1 mille = 1852 m) visible sur un angle de 123°.

Admiralty List of Lights and Fog Signals / ALL : J6408.3

Fort Oranje est aujourd'hui le siège de différents services : pompiers, police, autorités portuaires, procureur de la Reine …




Le phare de Fort Oranje
Curaçao, dénomination des timbres des Antilles néerlandaises durant la période 1873 - 1948
Date d'émission : 01.02.1943 (Série de 6 timbres différents)
Numéros des catalogues : Yv 149 / M 198 / S 164 / SG 195
Numéro du catalogue NVPH : 158




.

Aucun commentaire: